Travaux - Publié le 18/12/7999

Gorges du Chavanon : la fermeture des tunnels ferroviaires se poursuit !

17 juillet 2018

Du 16 au 27 juillet 2018, l'équipe de gestion du Conservatoire d'espaces naturels d'Auvergne est intervenue dans les Gorges du Chavanon pour opérer à la fermeture d'un tunnel ferroviaire. Objectif : sécuriser les lieux et assurer la tranquillité de ce gîte d'hibernation pour les chauves-souris !

Une ligne ferroviaire historique

Il fut un temps où les voyageurs qui souhaitaient voyager entre Paris et Béziers empruntaient la ligne ferroviaire sillonnant les Gorges du Chavanon, tantôt en Auvergne, tantôt en Limousin. De cette activité touristique passée ne subsistent aujourd'hui que six tunnels, creusés à même la roche pour serpenter dans ces milieux sauvages. Ligne désaffectée en 1950, la nature a depuis repris ses droits et ces vestiges s'offrent une seconde en vie en abritant l'hiver des colonies de chauves-souris pour leur hibernation. On dénombre en effet 19 espèces qui ont choisi les Gorges du Chavanon comme gîte hivernal ! A noter notamment la présence de la Barbastelle, espèce rare en Auvergne.

Des fermetures de tunnels depuis 2015

Les Gorges du Chavanon ont été intégrées au réseau Natura 2000 en 2000. Les fermetures de tunnels ont un double objectif :

  • sécuriser les sites et en empêchant la circulation du grand public,
  • garantir le calme de sites d'hibernation et ainsi la préservation des chauves-souris (un réveil en période hivernale est malheureusement synonyme de mort prématurée)

L'alliance de l'Homme et de l'Animal

Pour mener bien ce chantier, l'équipe de gestion a fait appel à Dominique et à son cheval, Sachem : au fin fond des gorges, nul espoir de pouvoir utiliser le 4x4 pour transporter le matériel (ciment, grilles, etc.) ! Deux semaines ont été nécessaires pour réaliser les travaux. Débroussaillage, plantation des poteaux, installation des grilles et portes : l'expertise de l'équipe n'est plus à démontrer sur ce type de mission ! Le 20ème suivi annuel réalisé en février 2018 ayant montré des résultats encourageants avec le maintien des colonies connues, rendez-vous est d'ores et déjà pris en 2019 pour la fermeture du 3ème tunnel propriété du CEN Auvergne !