Publié le 26/02/2018

Devenir mécène

La préservation de la biodiversité constitue aujourd'hui un enjeu essentiel : à tous les échelons de la société, chacun, à son niveau, peut apporter sa pierre à l'édifice. Persuadé que la protection de la nature n'est pas la seule affaire des spécialistes, le Conservatoire d'espaces naturels d'Auvergne sensibilise de plus en les entreprises par le biais du mécénat. Objectif : travailler sur des projets de territoire pour la sauvegarde du bien commun !

Nos valeurs

  • ECOUTE : les Conservatoires d'espaces naturels agissent dans la concertation : l'écoute, l'échange et le dialogue avec l'ensembles des interlocuteurs font partie de notre ADN. Cela permet la mise en place et le déploiement de projets de territoires partagés, où chacun voit sa parole exprimée et respectée. L'écoute se fait également au niveau des espaces naturels, par la prise en compte de leurs besoins et l'évaluation de leur place dans le territoire, garantissant la prise de décision dans le respect des enjeux environnementaux, sociaux, touristiques, etc.
  • PARTAGE : Le partage est au coeur de l'action des Conservatoires d'espaces naturels : la gestion des sites dont nous héritons s'inscrit sur le long terme, dans l'optique de ce que nous laisserons aux générations futures. Aujourd'hui, le partage s'inscrit dans la philosophie des CEN, par l'usage collectif que chacun peut avoir des espaces naturels. Le partage enfin se retrouve dans les modalités d'actions des CEN par le transfert de données, de compétences ou encore de savoir.
  • BIENVEILLANCE : La bienveillance se retrouve à tous les niveaux des actions des Conservatoires d'espaces naturels. Elle se traduit par le respect des relations et des interactions que nous avons avec nos interlocuteurs, par l'attachement et la précaution mis dans les projets menés par les équipes, dans les modes d'actions et d'intervention sur le terrain.
  • ETHIQUE : L'action des Conservatoires d'espaces naturels s'appuie sur un savoir-faire solide (acquis notamment par l'expérience sur le terrain et les compétences multidisciplinaires des équipes), consolidé par une intransigeance sur le volet scientifique.
  • INNOVATION : Impulser des dynamiques autour du patrimoine naturel, être précurseur dans les outils de gestion, avoir une vision moderne et avant-gardiste de la place des espaces naturels dans notre société : les Conservatoires d'espaces naturels se caractérisent par cette faculté à innover et être ouvert sur leur environnement.

5 bonnes raisons de devenir MéCENe du CEN Auvergne !

  • Contribuez à l'attractivité de votre territoire en accompagnant la préservation des espaces naturels
  • Fédérer vos équipes autour d'un projet citoyen
  • Rejoignez des projets innovants au bénéfice de nos espaces naturels
  • Engagez-vous avec des professionnels reconnus pour leur expertise technique et scientifique
  • Valorisez l'image de votre entreprise à l'échelle locale

Comment nous soutenir ?

Aux côtés du CEN Auvergne, le mécénat peut prendre de multiples formes. Il est par exemple possible de :

  • Soutenir l'acquisition foncière pour garantir et péreniser les richesses,
  • Financer les travaux de restauration et d'entretien de milieux naturels,
  • Investisser avec nous dans du matériel pour la gestion des sites,
  • Contribuer à sensibiliser les publics pour une prise de conscience collective,
  • Mettre à disposition vos compétences au service des équipes,
  • Participer avec vos salariés à des chantiers participatifs.

La construction de projet sur-mesure, en fonction de vos souhaits et de vos capacités, est tout à fait envisageable : contactez-nous pour parler de vos envies !

Ils nous soutiennent en 2018

  • Caisse d'Epargne Auvergne et Limousin (valorisation des mares de Chalet et Chastel-Marlhac dans le Cantal)
  • Fondation Terre d'initiative solidaire (valorisation et entretien des mares de Chalet et Grisols dans le Cantal)
  • Eaux minérales de Sainte-Marguerite (préservation et valorisation des sources salées de Sainte-Marguerite)
  • Michelin (financement d'une étude sur le Plantain maritime)