Publié le 17/12/5552

Bords de rivière

Après leur naissance dans les hautes terres, les cours d’eau entrent en plaine et créent de part et d’autre des milieux naturels spécifiques. On parle généralement de zones alluviales. En Auvergne, ce sont surtout les plaines de l’Allier, la Loire, la Dore, la Sioule, le Cher qui sont concernées.

Ces cours d’eau sont accompagnés de mosaïque de milieux naturels périodiquement inondés. Quand la rivière a encore la liberté de déplacer son lit au gré de l’érosion et des crues, la zone alluviale abrite toute une diversité de milieux en perpétuel renouvellement, depuis la plage de galets jusqu’aux rives boisées plus ou moins larges (forêts alluviales).

Plus de 200 espèces d’oiseaux nichent, hivernent ou font escale au cours de leur migration dans les zones alluviales de la région Auvergne. Le Castor, absent depuis des siècles, y est de retour depuis peu. La Loutre, longtemps chassée et piégée, y retrouve petit à petit son territoire originel. Les plaines alluviales sont menacées par l’extension des cultures irriguées (maïs), l’expansion de l’urbanisation, fixant les berges qui figent la rivière.